Comment guérir avec l’acupuncture ?

En 1997, le National Institute of Health (NIH) créait une chaire d'étude réunissant médecins et chercheurs afin d'élucider par des analyses les effets de l'acupuncture. Les résultats ont permis de préciser un grand nombre d'effets biochimiques favorisant la guérison.

  • Effets sur les douleurs: Actions analgésiques avec l'augmentation du taux d'endorphines et de sérotonines.
  • Effets globaux: Actions générales de régulation neuro-hormono-physiogique.
  • Effets relaxants: Activation des sécrétions de sérotonines.
  • Effets sur les troubles musculaires: Actions vasodilatatrices et antispamodiques et dégagement des noeuds musculaires
  • Effets anti-inflammatoires: Augmentation du taux de cortisol.
  • Effets sur les problèmes menstruels: Favorise une libre circulation.
  • Effets sur l'immunité: Action sur la production de gammaglobulines favorisant un processus anti-infectieux.
  • Effets anti-allergène: Action sur la sérotoninergie, élimination des toxines, tonification

Voici quelques faits scientifiques:

Voici des images prisent en 2005 par des chercheurs allemands. Ils ont réussi, pour la première fois, à photographier les méridiens à l'aide d'une caméra thermographique à rayonnement infrarouge. Ces images confirment l'existence des méridiens d'acupuncture et indiquent que les organismes vivants sont, en permanence, le siège d'une fine activité électronique.

De plus, l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) reconnaît l'acupuncture depuis 1997.

Ces résultats sont en partie ce que nous pouvons observer lors d'un traitement d'acupuncture et ils ne témoignent que ce que les moyens du moment peuvent saisir.

Preuves scientifiques acupuncture - Montréal
  • Extrait de la brochure « Les premières preuves scientifiques de l'acupuncture » - Créer par l'Association des acupuncteurs du Québec. 
  • www.passeportsante.net/fr/actualites/nouvelles/fiche.aspx?doc=2005041501